LOADING

Type to search

Actualité nationale

« On est obligés de franchir la ligne jaune » : des militants de Greenpeace racontent comment ils mènent leurs actions chocs dans les centrales

Share

Vingt-deux activistes antinucléaire  sont jugés, le 17 mai, pour s’être introduits sur le site de Cruas (Ardèche). Des militants de Greenpeace habitués à de telles actions nous expliquent ce qui les pousse à prendre de tels risques.

Des gendarmes font face à des militants de Greenpeace qui se sont introduits dans la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle), le 12 octobre 2017.

Des comètes lumineuses colorées percent l’obscurité dans laquelle est plongée la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle), le 12 octobre 2017. Des militants de Greenpeace ont réussi à pénétrer dans la centrale nucléaire et tirent des feux d’artifice au pied de la piscine de refroidissement. La scène est filmée et, sur les images, on distingue des gendarmes impuissants, de l’autre côté de la barrière où se trouvent les militantsPour Greenpeace, l’objectif est atteint : montrer les failles dans la sécurité des centrales nucléaires. (lire la suite / France Info)

print

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *